Mortier Karl - Karlgerät !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mortier Karl - Karlgerät !!!

Message  Admin le Mer 12 Déc - 19:48





Basé sur l’hypothèse que les armes les plus lourdes pourraient à peine frapper extérieurement les ouvrages fortifiés (comme la Ligne Maginot française), à la fin de 1935, Rheinmetall a commencé les premières étapes pour concevoir un mortier super lourd. En mars 1936 ils ont envoyé au Waffenamt un rapport sur les possibilités de conception pour construire une telle arme. Ce plan d’ étude était une arme perforante. Il était prévu qu’un obus de 4000 kg, mis à feu par un mortier de 80 cm à une vitesse de 100 m./s. pourrait atteindre une distance de 1000 m. et un obus de 2000 kg. Mis à feu et propulser à 140 m./s. pourrait atteindre une distance double de 2000 m.
Trois méthodes ont été prises en compte pour mettre l’ arme en position : montée sur un tracteur chenillé, montée sur rouleaux, et démonté dans de plus petites charges et transporté par un petit véhicule chenillé.
Après les discussions initiales et propositions de croquis, en octobre 1936, Rheinmetall a été contracté pour concevoir un mortier super lourd en accord avec les spécifications suivantes :

a. portée : 3000 m
b. poids et design devaient être limités pour qu’il soit possible d’ apporter l’arme sur le champ d’action dans un délais de 6 heures.
c. L’obus devait être conçu pour une efficacité maximum a) fournissant la plus grande charge explosive possible sur la cible et b) exploiter la puissance de frappe pour une pénétration maximum. Donc considérer au début un obus pesant 2000 kg.
d. Les armes doivent être transportées et démontées dans des charges sur des véhicules automoteur séparés. Un véhicule spécial avec un dispositif de levage devait être employé pour le remontage.







En 1939, une commande fut passée par la Wehrmacht pour créer une arme capable de venir à bout des places fortes. Le résultat fut le mortier Karlgerät qui vit le jour à six exemplaires. Ce monstre de 132 tonnes chargé et nécessitant 107 hommes pour sa mise en opération dont quatre pour le déplacer, était capable de démolir 2,5 mètres d'épaisseur de ciment et 45 cm de blindage d'acier. Ne pouvant voyager qu'à 5 km/h, il était monté sur deux chariots ferroviaires, un à l'avant et l'autre à l'arrière - tout comme le canon Léopold - pour franchir les grandes distances.


Ce n'est qu'arrivé à destination qu'il pouvait se déplacer par ses propres moyens. Dans ses manœuvres de tir, il devait être accompagné par un transporteur de munitions muni d'un cric capable de charger les projectiles de 2,2 tonnes qu'il utilisait. Ce travail était confié à un châssis de Panzer IV modifié pour cette fonction.







Il a existé deux types de mortiers Karl : le Mörser Gerät 040 de 600 mm et le Mörser Gerät 041 de 540 mm. Les deux armes tiraient des projectiles conçus pour pénétrer le béton. la portée du Gerät 040 était de 6800 m et celle du Gerät 041 de 10500 m. Les obus pouvaient pénétrer entre 2,5 m et 3,2 m de béton armé avant d'exploser très violemment.


Les épreuves ont avéré que la conduite des 124 tonnes du Gerät 040 à travers le terrain avec un sol normal n’a présenté aucune difficulté particulière. Si des mauvaises sections de terrain ou des fossés devaient être rencontrés, il fallait les remplir de planches, de graviers, de sable, ou de matériel semblable pour soutenir la charge. Des tronçons d’arbres devaient être évités ou enlevés. Il n’était permis en aucun cas de manœuvrer le véhicule en terrain pauvre (du au risque de décheniller).
Après que le Gerät ait été maintenue dans une position précédemment revendiquée et la précision de tir variable dans cette position, il pourrait être abaissé en utilisant la puissance du moteur. Le moteur était coupé et la plate-forme s’ abaissait. Si un grand changement de traverse devait être fait, le moteur était mis en marche pour soulever le châssis, orienté dans la direction désirée, puis encore abaissée. Le manuel d’opérateur pour le Gerät Nr. I de 1941 prévenait que le mécanisme de levage et d’abaissement n’avait toujours pas été installé et que le châssis devait être levé et abaissé manuellement par l’ équipage.







Les Karl arrivèrent trop tard pour la ligne Maginot qui était tombée avec le reste de la France en 1940. Le véritable baptême du feu de ces engins eut lieu lors du siège de Sébastopol, qui correspondait tout à fait à leur rôle. Après l’issue victorieuse de ce siège, la plupart des mortiers Karl furent engagés lors de l’insurrection de Varsovie pour démolir le centre-ville et écraser les tireurs embusqués dans les sous-sols.

Un seul Karl a survécu à la guerre, il se trouve au musée de Kubinka en Russie.
Le nom de Karl provient du General d artillerie Karl Becker.







Il y a eu 7 Karl Gerat:


Karl-Gerat 040 -Nr. I ---- Nom :Rex

Karl-Gerat 040 -Nr. II --- Nom :Eva

Karl-Gerat 040 -Nr. III --- Nom:Odin

Karl-Gerat 040 -Nr. IV --- Nom:Thor

Karl-Gerat 040 -Nr. V --- Nom:Loki

Karl-Gerat 040 -Nr. VI --- Nom:Ziu

Karl gerat 041 -(Pas de No)--- Nom: Fenrir (modele d essai a Hillersleben)


Les Karl Gerat Rex,Thor et Loki ont eu leurs futs de canon 60.0cm demontes pour etre remplaces par un calibre de 54.0 cm a partir de 1941.







































avatar
Admin
Admin

Messages : 1102
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ww2-germanarmy.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum