Hermann Goering

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hermann Goering

Message  Admin le Mer 26 Déc - 9:22

Hermann Goering

Hermann Goering (ou Göring) est né à Rosenheim en 1893. Sous-lieutenant d'infanterie en 1914, Goering passe dans l'aviation en 1915 et, titulaire de 22 victoires, succède en 1918 à Richthofen dans le commandement de son escadre de chasse. Après avoir quitté l'armée en 1920, il adhère en 1922 au parti nazi et devient un des premiers collaborateurs de Hitler. Blessé à Munich en 1923, alors qu'il était chef des S.A., il quitte quelque temps l'Allemagne et voyage en Italie et en Suède. Élu député national-socialiste en 1929, il est à Berlin l'homme de confiance de Hitler. Président du Reichstag en 1932, il devient en 1933 ministre de l'air, ministre président de Prusse et général de corps d'armée, puis joue un rôle important dans l'élimination de Röhm et la destruction des S.A. (en 1934). A partir de 1935, Goering se consacre à la résurrection de la Luftwaffe , dont il est nommé commandant en chef et qu'il considéra toujours comme sa propriété personnelle et le gage de son influence auprès du führer. En 1936, Hitler le charge d'exécution du plan de quatre ans : à la tête d'un groupe important d'usines, Goering est en outre l'un des industriels les plus riches du monde.









Feld-maréchal en 1938, maréchal du Reich après la campagne de France en 1940, chef suprême de l'économie de guerre, successeur désigné du führer de 1939 à 1945, il jouit en Allemagne d'une certaine popularité. Vaniteux, sans scrupule, aimant le faste et les décorations, il se constitue de remarquables collections d'objets d'art volés à son profit dans les territoires occupés par la Wehrmacht et peut ainsi offrir dans son domaine de Rominten (Prusse orientale), de somptueuses réceptions destinées à éblouir les hôtes du IIIe Reich. Son influence auprès de Hitler est gravement atteinte par les échecs successifs de la Luftwaffe et ne cesse de décroître jusqu'à la fin de la guerre. Réfugié en Bavière en avril 1945... Dans les derniers jours de la guerre, le 25 avril 1945, Göring est définitivement désavoué, et même condamné à mort54 par son Führer après avoir tenté de prendre le pouvoir alors que celui-ci s'était enfermé dans le Führerbunker dans Berlin assiégé. Il est remplacé par Robert Ritter von Greim. Hitler lui octroie néanmoins sa grâce au vu de ses services passés, et se contente de le faire assigner à résidence par les SS. Le Führer exclut Göring du parti national-socialiste dans son testament du 30 avril, ainsi que Himmler, avant de se suicider. Quelques jours plus tard, Göring se rend aux Américains en Bavière.







Le procès de Nuremberg


Hermann Göring lors du procès de Nuremberg.
Le 21 mai 1945, il est interné dans le camp américain de Mondorf-les-Bains : cet homme lourd de 140 kilos est alors presque impotent et a perdu une partie de ses facultés intellectuelles, d'après les témoignages du médecin de la prison. En effet, après avoir été blessé pendant le putsch manqué de 1923, il avait commencé à absorber des doses massives de morphine, puissant opiacé, bien connu pour ses vertus antalgiques et anesthésiantes et il en était devenu dépendant, jusqu'à son arrivée à la prison où il est enfin sevré. Cela lui fait perdre une grande partie de sa surcharge pondérale et retrouver ses facultés. Il affirme son ascendant sur ses codétenus et se présente à la barre comme le plus haut responsable nazi après Hitler, assumant les actes du IIIe Reich.
Au procès de Nuremberg, il fait rectifier les mauvaises traductions pendant les interrogatoires, car il maîtrise la langue anglaise, et déstabilise le procureur américain Jackson, notamment en se lançant dans des discours fleuves en réponse à ses questions. Plus patient et plus concret, le procureur britannique, Sir David Maxwell Fyfe (en), a plus de succès dans son contre-interrogatoire (21 mars) : ce dernier fait allusion à l'exécution sommaire de cinquante prisonniers de la Royal Air Force, attaquant directement son honneur de soldat qui lui tenait très à cœur. Göring est condamné à mort pour plan concerté ou complot, crimes contre la paix, crimes de guerres et crimes contre l'humanité.







Göring s'empoisonne le 15 octobre 1946, pour échapper à l'humiliation de la pendaison. Il meurt dans sa cellule à l’aide d’une capsule de cyanure, probablement fournie par un jeune garde américain. En effet, un des gardes de Göring, âgé de 19 ans à l'époque et nommé Herbert Lee Stivers, avoue en février 2005 lui avoir transmis un stylo contenant un prétendu médicament. Celui-ci lui aurait été remis par deux Allemands qui prétendaient que le condamné était malade. Jeune, crédule et amouraché d'une Allemande qu'il voulait impressionner, Stivers accepta de transmettre le stylo et ne révéla ce geste que cinquante-huit ans plus tard.
Le corps de Hermann Göring fut incinéré et ses cendres dispersées dans l'Isar, affluent du Danube.








Décorations

Croix de fer de 2nd classe
Croix de fer de 1er classe
Croix Pour le Mérite
Grand Croix de l'ordre de la croix de fer
Ordre du Lion de Zähringer avec glaives
Ordre de Carl Friedrich avec glaives
Médaille Hohenzollern avec glaives troisième classe
Symbole d'or du Parti nazi







Son frère Albert

Albert Göring (1895 - 1966), le frère cadet de Hermann, rejeta toute l'idéologie nazie et, usant de l'influence de son frère, permit à de nombreux dissidents d'échapper au régime. Ses actes de résistance ne furent jamais publiquement reconnus. Selon une autre version (retrouvée dans les archives du KGB et citée dans le livre de Julian Semenov 17 moments du printemps), Albert a utilisé sa position de frère cadet de Hermann, mais dans le but de libérer les gens qu'il trouvait sympathiques. Une fois, il a envoyé une demande de libération à un chef de camp de concentration, en signant juste « Göring ». Par peur, le chef de camp a fait sortir un ami d'Albert et également un dissident allemand qui avaient les mêmes noms. Cela provoqua un énorme scandale et la SS ouvrit une enquête. Hermann Göring dut user de tout son pouvoir pour faire libérer son frère.











avatar
Admin
Admin

Messages : 1102
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ww2-germanarmy.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum