RIEGELMINE 43

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RIEGELMINE 43

Message  Admin le Sam 5 Jan - 12:23






La mine se compose de trois parties principales : un plateau en tôle qui contient une charge de TNT et un couvercle qui se fixe sur le plateau et agit connue plateau de pression sur la charge. La mine est pourvue de trois alvéoles de piégeage, l’une au-dessus centrale pour recevoir le Ki.Z.43, les deux autres latérales pour divers allumeurs de piégeage.







Le plateau: Le plateau est en tôle d'acier soudée. Des fils de cisaillement sont enfilés dans des bandes de renforcement soudées à l'intérieur du plateau, en des points de cisaillement. Chaque extrémité du plateau est rabattue sur le dessus, et forme une plaque de pression rainurée; celle-ci sert à mettre en oeuvre l'allumeur ZZ 42 que l'on place à chaque extrémité de la charge.
L'un des côtés du plateau est fendu en deux endroits pour recevoir des allumeurs de piégeage, que l'on peut placer dans des logements ménagés dans l'un des côtés de la charge.







Une mince bande est peinte en rouge le long des côtés de la mime pour indiquer la position correcte du couvercle, quand la mine est armée.

La mine comporte deux marques à la peinture blanche au-dessus des trous des barres de sécurité sur le côté de la mine où doivent être placés les allumeurs de piégeage.







Le couvercle: Le couvercle est en tôle d'acier soudée. Il est muni d'une poignée à une extrémité. Il est percé de trous qui correspondent, dans la charge, aux logements pour allumeurs de piégeage.
Il comprend également deux fentes pour les fils de cisaillement. Ces fils peuvent être rabattus au-dessus du couvercle lorsque celui-ci est en place. Le couvercle comporte aussi deux fentes dans lesquelles glissent les barres de sécurité; ces fentes sont marquées avec de la peinture blanche et cor­respondent, avec les marques analogues sur le plateau.







La mine R. 43 était la seule mine qui soit transportée armée, c'est-à-dire munie de ses allumeurs. On devez donc la manipuler avec beaucoup de soin, encore plus qu'avec des autres mines.
b) Les mines sont transportées, chacune dans une caisse en bois, avec les allumeurs principaux et les barres de sécurité en place.

c) Les orifices pour allumeurs supplémentaires, dans les couvercles, sont obturés par du papier. Les cordelettes fixées aux barres de sécurité sont enroulées autour de la mine.







CARACTERISTIQUES:

Longueur totale: 80 centimètres
Largeur totale : 9 cm 5
Hauteur (mine posée) : 9 centimètres
Poids total : 9 kg 300 environ
Couleur : kaki clair
Marques (en noir sur le couvercle) : R. Mi. 43
Construction : tôle soudée
Epaisseur de la boite: 1 m/m
Poids de la charge: 4 kg
Allumeurs principaux: ZZ 42
Pression de mise en oeuvre : en bout : 200 kg:; au centre : 400 kg.







Mis en oeuvre :

1) La mine est indiquée comme ayant la même efficacité que les autres mines antichar; elle aurait de plus les avantages suivants
a) Elle couvre une zone plus étendue.
b) Pour une zone donnée, elle nécessite un poids d’explosif moindre. La pose de la mine est simplifiée.
2) Elle est destinée à être utilisée en terrain découvert, sur les routes et champ de mines.
3) Après la pose, on doit normalement recouvrir la mine et la camoufler. Elle ne doit pas être recouverte de plus de 2 à 3 centimètres de terre.
4) Utilisées dans un champ de mine, elles doivent être posées en deux rangées espacées de un mètre environ.







Fonctionnement :

1°) Par une pression suffisante, sur le couvercle, pour rompre l’une des goupilles de cisaillement ou les deux, ce qui a pour effet de chasser la goupille de retenue du percuteur du ZZ 42.
2°) Avec l’allumeur basculant Ki.Z.43 en mode à bascule.
3°) Electriquement à distance.
4°) A l’aide d’un des allumeurs de piégeage prévu à cet effet.
5°) Anti-démineur en reversant l’un des allumeurs principaux type ZZ 42, il faut alors placer les ailes de la goupille en dessous de la plaque de pression extrême. La mine fonctionnera si l’on essai d’ôter le couvercle.







Neutralisation :

Au vu des possibilités de piégeage D.S.P.,
Si nécessaire de neutraliser la mine, la dégager correctement, éventuellement la dépiègée, la tourner soigneusement sur le coté qui ne possède pas d’alvéole de piégeage et réintroduire une tige métallique similaire aux goupilles de sécurité dans les deux logements prévus a cet effet. Puis en effectuer la destruction différée.



Source ... texte de Eric Dubant, démineur à la Sécurité Civile.


avatar
Admin
Admin

Messages : 1102
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ww2-germanarmy.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum