STOCKMINE 42

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

STOCKMINE 42

Message  Admin le Sam 5 Jan - 12:33





La lecture des manuels d'instruction sur les explosifs, à l'usage des armées alliées, laisse supposer que, dans les faits, cet engin aurait été introduit dès 1943; le double avantage de la Stockmine est la fabrication très peu coûteuse et l'extrême difficulté de la détection, comme pour la Schumine.

Bien que la matière princi­pale de la mine soit le béton, elle n'est pas destinée à être profon­dément enfouie, car la charge de 100 grammes est insuffisante pour cet emploi; c'est la raison pour laquelle, afin de la camou­fler, on la recouvre d'une pein­ture verte ou sable, tandis que d'autres restent en couleur na­turelle «gris béton».

La mine elle-même n'aurait certainement pas eu une très grande efficacité défensive sans l'inclusion de tous les petits projectiles de fer et de pierre, qui la rendaient finalement très dangereuse dans un rayon de plus ou moins 30m,
A partir de 1944, on la rencontre sur presque tous les théâtres d'opérations à l'Ouest, et plus particulièrement en Normandie, dans les Ardennes belges, et en Allemagne même.









Caractéristique:

Il s'agit d'un cylindre en béton, de 16cm de hauteur et de plus ou moins 6,2cm de diamètre, semblable à une tête d'obus de petit calibre, et dont les premières fabrications se distin­guent par un cône sectionné à chaque extrémité. Les modèles ultérieurs, plus connus, n'ont qu'un seul cône, à la partie supérieure, et une base plate.








Au sommet du cône supérieur, un petit orifice rond dans lequel un allumeur doit être introduit, et maintenu par vissage sur la charge placée à l'intérieur de la mine.









Lorsque la mine est équipée d'un pieu de bois, ce dernier est encastré à l'intérieur du logement jusqu'à ce que la charge soit finalement accolée à la paroi supérieure interne; le piquet, de plus ou moins 36 cm de long, se termine côté mine par un plat, et côté sol par une pointe. Malgré cette dernière, la mine, munie du pieu, ne peut être utilisée qu'en terrain meuble; on utilise souvent une bourre, faite de ciment ou de terre compressée, afin d'entraîner une meilleure réaction de l'explosif ainsi comprimé, lors de l'explosion.







Les premières Stockmine sont actionnées au moyen d'un allumeur Zu.ZZ.35 modifié, avec fil tracteur uniquement fixé à la goupille de sécurité, ou d'un allumeur ZZ.42, également utilisé pour la Schumine; pour des usages particuliers, ou en l'absence des deux précités, l'allumeur Zu.ZZ.35 est également utilisé.









Mis en oeuvre :

a) On introduit d'abord la Bohrpatrone 28, côté fileté en avant dans la mine, après avoir crevé l'étiquette de protection du logement de l'allumeur; une fois cette opération effectuée, on enfonce le pieu de bois jusqu'à l'arrêt par manque de place. La mine est alors enfoncée (avec piquet) ou fixée solidement (sans piquet).

b) L'allumeur est ensuite introduit par l'orifice supérieur de l'engin, après qu'on y ait enfoncé un détonateur n°8, côté creux vers l'intérieur: ce n'est qu'alors que l'ensemble allumeur/déto est vissé, sans forcer, dans le logement fileté de la charge.

c) Il ne reste plus qu'à relier la goupille ou le percuteur de l'allumeur, suivant le modèle, par un fil attaché à un point fixe, en espérant que la foulée d'un fantassin ennemi viendra faire traction sur le fil ou le rompre (hauteur idéale du fil; de 6 à 10cm).









Fonctionnement :

Une traction sur le fil de déclenchement libère le percuteur, qui chassé par son ressort initie l’amorce puis le détonateur et enfin la charge.


Neutralisation : (Méthode préconisé par les alliés en 1944)

Quand la mine est équipée de l'allumeur Z.Z. 35 :

1° : Détruire sur place.

Quand la mine est équipée de l'allumeur Z.u.Z.Z.35

1° Mettre en place la goupille de sécurité.
2° Puis couper le fil de traction.
3° Dévisser l’allumeur et désassembler le détonateur de l’allumeur.

Quand la mine est équipée de l'allumeur Z.Z.42

1° Sécuriser la goupille de traction à l’aide d’un fil de fer
2° Puis couper le fil de traction, dévisser l’allumeur et séparer le détonateur de l’allumeur.



Source ... texte de Eric Dubant, démineur à la Sécurité Civile.
















avatar
Admin
Admin

Messages : 1102
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ww2-germanarmy.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum